Indemnisation des Accidentés et Traumatisés Crâniens

Les évènements passés

INDEMNISATION DES VICTIMES DU COSTA CONCORDIA

Comme il fallait s’y attendre , les assureurs prennent les devants dans le cadre de l'indemnisation suite au naufrage du COSTA CONCORDIA...

Comme il fallait s’y attendre , les assureurs prennent les devants dans le cadre de l'indemnisation suite au naufrage du COSTA CONCORDIA survenu le 17 janvier dernier. Il aurait ainsi été soumis aux victimes une offre d'indemnisation forfaitaire de l'ordre de 11.000€ à accepter avant le 14 février prochain, et sous condition de renoncer à toute voie judiciaire.

Faut-il s'étonner de cet empressement à évacuer les dossiers, sachant que le PTSD est constitué à 1 mois (soit après cette date butoir) et est considéré comme chronique à 3 mois avec toutes les conséquences qui peuvent en découler sur le plan familial, social, personnel et professionnel ?

Faut-il hurler de rire en constatant que réapparait le spectre d'un préjudice spécifique qui serait "d'angoisse", de nature à indemniser a minima et sur un seul poste de préjudice, un handicap ayant des répercussions sur l’ensemble des chefs de préjudices indemnisables visés dans la nomenclature Dintilhac ?

Il est important en effet de rappeler que lorsque le premier préjudice spécifique a été créé en 1992 à la suite des attentats terroristes, l’indemnisation du psychotraumatisme en France n’était pas encore reconnue. Ce chef de préjudice spécifique avait alors pour but affiché et reconnu d’atténuer les aléas de la méconnaissance du syndrome psychotraumatique par les différents experts.

En 1992, ce préjudice exceptionnel a constitué la seule indemnisation des conséquences du psychotraumatisme . Il en a été malheureusement de même en 2001 dans le cadre de la catastrophe AZF au mépris des évolutions de notre droit ces 20 dernières années , et du principe de la réparation intégrale . Il est significatif de constater que celui-ci est toujours proposé par le civilement responsable et ses assureurs, accueilli avec bonheur par des victimes crédules mais constitue, en fait, une escroquerie juridique qui joue in fine , un rôle important dans le sentiment d’injustice ressenti par les victimes de PTSD.

En 2011, 20 ans après les attentats, 10 ans après AZF, le PTSD sera t-il enfin reconnu et indemnisé dans notre pays ?

C’est mal parti…

cialis by mail - http://www.aficep.com/carbon-dating-dinosaur-bones.html © Copyright 2004-2017 - page mise à jour le 07/02/2012 -