Indemnisation des Accidentés et Traumatisés Crâniens

Traumatisme crânien et handicap invisible

Le traumatisme crânien est une des conséquences les plus dramatiques des accidents, essentiellement de la circulation, car les séquelles en sont souvent méconnues, silencieuses, singulières et par là même ignorées y compris des victimes et donc mal ou pas indemnisées car pour l'essentiel invisibles.

Car le TC tire sa singularité de l'atteinte de l'encéphale dont dépendent entre autre notre personnalité et notre comportement.

Ainsi, alors que le traumatisé crânien retrouve souvent son autonomie de mouvement il conserve essentiellement des séquelles intellectuelles, affectives et de comportement, constitutifs d'un handicap invisible qui peut à lui seul rendre impossible ou à tout le moins difficile toute réinsertion sociale professionnelle et familiale, et justifier les indemnisations les plus fortes notamment au titre de la tierce personne mais également des conséquences professionnelles.

Handicap invisible : Le reconnaître

Si vous avez été victime d'un TC, même léger et sans perte de connaissance, en tant qu'avocat, notre première démarche sera de vous permettre de reconnaître ce handicap invisible, car il est malheureusement rare qu'au sortir de l'hôpital ou de centre de rééducation on vous informe ainsi que votre entourage sur ces séquelles que vous pouvez être tentés d'ignorer, voire d'attribuer à une cause étrangère à l'accident.

Handicap invisible : Le prouver

Une fois reconnu, il nous appartiendra de vous aider à le prouver ainsi que son imputabilité à l'accident :

  1. par la neuro-imagerie sur la base d'un protocole IRM moderne pour démontrer l'existence de lésions objectives.
  2. par les tests neuro-psychologiques pour mettre en évidence la corrélation entre le traumatisme, les déficits observés à ces tests et le niveau d'autonomie dans la vie quotidienne.
  3. par les tests écologiques c'est à dire en vous suivant au cours d'une journée de vie quotidienne et dans votre cadre de vie. Cette expertise doit être réalisée par un ergothérapeute.

Handicap invisible : L'évaluer

Du fait de sa particularité, le traumatisé crânien ne peut être expertisé sur la base de la mission d'expertise médicale classique. Il convient en la matière de solliciter dès l'expertise amiable puis par la suite si nécessaire devant les tribunaux la mission d'expertise spécifique traumatisé crânien mise en place par le groupe de travail présidé par Madame Élisabeth Vieux en avril 2002 et actualisée en 2008.

Handicap invisible : L'indemniser

http://gobernanzanoticias.com/ - my goals in life essay © Copyright 2004-2017 - page mise à jour le 29/12/2008 -